Les Pmettes, sont mamans

dimanche 14 juillet 2013

C'est l'été !!

C'est l'été, il fait plus que beau, il fait super chaud ! Je profite de la piscine et de la chaise longue pour prendre un peu des couleurs (de ce côté là, mon petit côté écrevisse est réussi ). J'essaye de profiter un maximum , Je profite de ne pas avoir de traitement, pour m'exposer au maximum au soleil ... j'ai tester l'exposition et le traitement, au mois de juin ... faut dire que ça n'a pas fait bon ménage, une super réaction du soleil et des traitement, j'étais rouleur rouge sang, remplis de plaque ou de cloque ( au choix ) qui me démangeais plus que ce que l'on ne peux l'imaginer ... Alors là je profite avant les prochains traitements ...

et puis , j'essaye de ne penser à rien ... enfin j'essaye ... ma belle sœur, qui a accoucher il y a deux mois aujourd'hui tiens ... m'appelle dès quelle a besoin d'aide avec sa fille ... pour garder la petite, pour l'accompagner lors de ses sortie en ville , pour s'occuper de la petite ... ouais enfin ... c'est bien beau de la garder, mais quand la petite pleure, je ne sais même pas ce qu'elle veux ... sa mère ? a-t-elle chaud ? soif ? faim ? mal quelque part ?? je n'en sais rien ! Alors je tente un peu tout ... je ne connais pas le langage bébé ... Et j'en viens même a me dire que si je ne sais pas ce que cette petite veux, je ne serais sans doute pas une bonne mère ... Alors bien sur sa me fait mal de voir tout son bonheur, dans ce petit landau, sa me fait mal de pousser le landau dans les magasin, pendant qu'elle va faire ses emplettes , alors que pendant ce temps, les gens me regarde avec un petit sourire en jetant un œil dans le landau ... je voudrais dire que c'est mon enfant, je voudrais être la mère de ce poupon, je voudrais ... mais pour l'instant j'y connais rien moi dans tout ça ... et puis je ne peux lui dire non ... même si la douceur de ce bébé qui dors sur moi, le temps que sa mère est partie faire quelques courses, me rend malade, je dois subir, encaisser, sortir le grand jeux, et sourire, comme si tout allais bien...

Sa a beau être l'été , on a beau être en stand by encore jusque fin juillet ... moi j'y pense encore et toujours ... je pense , j'imagine ... je rêve ... mais pourtant, aucun miracle ne frappe à la porte de la maison ...

Enfin, je me suis quand même obliger à prendre une semaine de vacances durant cet été ... la 1ere semaine d'aout, sera de tout repos, une seule semaine, depuis que je travaille à mon compte, c'est peu ... mais au moins, sa m'oblige à penser à autre chose, sa m'oblige à rester active, et à ne pas ruminer notre infertilité dans mon coin.

1 commentaire:

  1. Bon courage ma belle!

    Et pour ta belle-soeur, n'hésite pas à lui dire non quand vraiment tu n'en peux plus.

    RépondreSupprimer