Les Pmettes, sont mamans

vendredi 10 janvier 2014

c'est comme si j'étais absente ...

Ces derniers temps, je ne suis plus là, un peu comme si j'étais absente, comme si il n'y avais plus de PMA, j'ai peur de la suite, alors du coup, je m’efface, je ne veux plus y penser, et pourtant tout arrive à grand pas. Certains me disent que j'ai fait le plus dur, mais pour moi, le plus dur reste à venir, cette FIV, pour moi c'est dur ! la nature n'a pas été très sympa jusque là, à chaque fois on me donner espoir, et puis tout compte fait, le cauchemar commençait même avant que le rêve commence. Et pour cette futur FIV, je n'arrive même pas à me projeter, même pas à espérer, comme si j'étais absente de ce corps, comme si je n'étais plus moi ... Comme si je n'avais jamais désiré autant cet enfant, je me demande encore parfois aujourd'hui, pourquoi ça nous arrive à nous ... personne ne saura nous répondre...

Je n'ai rien demander de tout ça, je n'ai rien fait de mal pour en arriver là. Et pourtant on y est ... et moi, je veux m'effacer de tout ça, faire comme si je n'existait pas, faire comme si tout ça n'avais jamais exister, faire comme si, et faire semblant, que au fond je n'ai jamais pleurer ...

J'ai envie de tout abandonner depuis un bout de temps, et plus le temps passe, et plus je me dit, enfuit toi maintenant, sans laisser d'adresse, fuit la réalité, laisse tout tomber, de toute façon tu pourra pas assumer ...

En effet, plus ça arrive, et moins j'assume ce qui m'arrive, je m'en veux d’être infertile, j'en veux a chéri d’être infertile, je m'énerve contre lui pour rien, et pour tout. 

j'en ai marre de tout ça, mais pourtant faut bien que je me mette dans la tête, que cette histoire très loin des contes de fées de fait que commencer ... Alors oui je déserte les forums, les blogs, mes amies Pmettes, je déserte tout le monde ... mais je sais pourtant bien, que ce n'est pas ça qui fera venir le bonheur... car le bonheur il est loin, et en m’effaçant de vous toutes, et bien, je n'ai plus personne à qui me confier...

2 commentaires:

  1. Je suis une ex-PMette et pendant mon parcours PMA j'ai eu exactement les mêmes pensées que toi : "pourquoi ça nous arrive ? On est des gens biens et on n'a rien fait pour mériter ça." J'en ai aussi extrêmement voulu à mon homme d'être infertile, alors qu'il n'y était pour rien. J'ai aussi déserté les blogs de PMettes car chaque +, même durement gagné, me brisait le coeur.
    C'est une réaction bien normale pendant ce parcours.
    Je croise les doigts pour ta future FIV. Et qu'un jour prochain, ta souffrance s'envole, avec un + durement gagné et bien mérité.

    RépondreSupprimer
  2. courage pounette... je te suis de loin via ton blog... régulièrement je fais le tour des blogs des copines, alors j'espère une bonne nouvelle très bientot...

    RépondreSupprimer